Follow by Email

mardi 13 août 2013

quelques pas autour de Sainte-Catherine de Lille

  
De style gothique flamboyant, l'église sainte-Catherine a été édifiée à partir de la fin du XVe siècle sur l'emplacement d'une église plus ancienne, l'existence de la paroisse étant attestée depuis 1273. C'est une hallekerke à trois vaisseaux de longueur égale. La nef est érigée entre 1485 et 1487, la tour entre 1500 et 1504 et le chœur entre 1539 et 1542. Les chapelles latérales qui l'encadrent ont été agrandies au début du XVIIIe siècle, en 1725, côté nord, et entre 1726 et 1727, côté sud. Le cimetière qui l'entourait et qui abritait des recluses à été déménagé à l'occasion de la création du cimetière de l'Est, à la suite de l'édit royal de 1776.

L'église a été à réaménagée plusieurs fois et a connu des fortunes diverses. Transformée en grange pendant la révolution, elle perd alors une grande part de ses boiseries et de son mobilier : les confiscations révolutionnaires sont rassemblées à l'ancien couvent des récollets, rue des arts à Lille. Rendue au culte en 1797, on la pare de fausses voûtes d'ogives en plâtre entre 1857 et 1862 avant sa  restauration durant les années 1960 qui la a rendu ses berceaux lambrissés d'origine...

Sa tour a accueilli le télégraphe optique de Claude Chappe de 1795 à 1846, et elle a servi de vigie au guetteur au feu jusqu'en 1891.








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire