Follow by Email

mercredi 26 septembre 2012

la Colonne de la Victoire de Dunkerque



In Journal Le centenaire du siège de Dunkerque 1793-1893, exemplaire unique, Dunkerque, 9 & 10 septembre 1893,
Qu’elle est belle en l’azur immense
Oh ! Que superbe en son décor
Est la victoire qui s’élance
En son sommet aux reflets d’or
ED.F.


Le monument commémoratif a été érigé sur les plans et sous la direction des architectes de la ville, MM. Jules Lecoq et Jean Morel.
Il se compose d’un piédestal en pierre soutenant une colonne dorique surmontée d’une Victoire en bronze. Le piédestal porte trois inscriptions et un bas-relief représentant la construction du Bastion National.
L’exécution en a été confiée à un artiste de mérite, M. Edouard Lormier, de Saint-Omer, statuaire à Paris, et à M. Ernest Pinée, entrepreneur des travaux municipaux.
L’emplacement ne pouvait pas être mieux choisi ; élevé à l’endroit même où nos pères ont si vaillamment combattu pour Dunkerque et pour la France, ce monument produit le meilleur effet. La Victoire qui le surmonte rappelle aux générations présentes le début d’une inoubliable épopée. Elle évoque le souvenir de ces volontaires de la République qui, embrigadés parmi les vieux régiments de Louis XVI, furent les dignes précurseurs de ces héroïques phalanges qui, pendant quinze ans, promenèrent le drapeau tricolore à travers le monde.
Cette œuvre devait trouver tout naturellement place dans notre journal. Notre cher artiste O. Norie en a fait le motif d’une allégorie à la fois vivante et grandiose, Le présent évoquant le Passé. Les soldats de 1793, sortis de leur « linceul de gloire », viennent revêtus de leurs costumes de guerre, saluer la Victoire qui les fit voler de succès en succès des plaines de la Flandre maritime aux collines de Wattignies. On se rappelle invinciblement le réveil de Raflet où les vieux guerriers, couchés depuis des années dans le suprême sommeil, se lèvent tout à coup, dans leurs uniformes noircis par la poudre des combats, au bruit du tambour qui les convoque à la « grande revue ».

* * *

La première pierre de la colonne a été posée par M. Gustave Lemaire, Conseiller général, Maire de Dunkerque, le 18 mai dernier. Sous la pierre a été placée une boite en plomb renfermant un original sur parchemin du procès-verbal et une série de pièces à l’effigie de la République.
Ont été invités à signer le procès-verbal de la cérémonie :
MM. Gustave Lemaire, maire, Dumont, Deman, Bonpain, adjoints ; Marcel, Reumaux, Verleye, Flament, Spiers, Didier, Hamoir, Gérard, conseillers municipaux, membres de la commission du monument ; M. Bonvarlet, président du Comité Flamand, M. de Lesdain, membre de la commission de la Bibliothèque communale ; M. Meesemaecker, commissaire de l’inscription maritime ; MM. Dardenne, Paul Dubois, ingénieurs des Ponts et Chaussées et MM. les chefs des services municipaux.
L’inauguration aura lieu le samedi 9 septembre, à deux heures du soir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire