Follow by Email

lundi 25 avril 2016

un joyau gravelinois méconnu

 En passant par la rue Léon Blum à Gravelines, il faut oser passer le porche du n°22, car rien ne trahit la présence de cette survivante de l'histoire maritime de la ville. Abritant un cabinet d'architecte et des logements, l'ensemble joliment rénové est digne d'intérêt. Des habitations s'élèvent sur les lieux depuis le Moyen Âge et les constructions ont vraisemblablement été remaniées en 1735 pour ne plus former qu'une seule propriété. Au XIXe siècle, la maison est revenue par héritage à un armateur à qui la tradition attribue la construction de la tour de guet située dans l'axe du chenal afin de pouvoir guetter le retour de ses équipages. Autre vestige mais visible lui depuis la rue, le commissariat de la Police Nationale, au 47 de la rue Aupick, surmontée d'une tour de guet construite par l'armateur Jules Torris.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire