Follow by Email

lundi 23 février 2015

les vrais maîtres de la côte

 Avec un coefficient de marée de 117, pas étonnant de voir mouettes, goélands et sternes se réfugier sur la digue de Malo et ce, malgré une journée sans vent...D'aucuns demandent l'éradication des oiseaux marins à Dunkerque mais comment imaginer une ville portuaire et une station balnéaire sans eux, et surtout de la joie ou de l'amusement à les voir manger quand on les nourrit... après tout, certains lancent bien des graines aux pigeons...









1 commentaire: