Follow by Email

mardi 16 décembre 2014

sur l'estran de Oye-Plage

Passage matinal par le platier d'Oye, direction la plage à marée basse... De loin, on pourrait croire que la longue laisse de mer s'est couverte de moulières ou, à cause de bunkers du Mur de l'Atlantique, d'asperges de Rommel... Ces troncs, droits comme des piquets ont une fonction plus prosaïque : servir de brise-lames et retenir le sable pour empêcher ou à défaut, ralentir l'érosion du littoral si fragile en mer du Nord... Des miroirs se forment dans le sable, des perspectives se créent, des ombres se font et se défont, offrant un spectacle sans cesse renouvelé à qui sait être patient...




















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire