Follow by Email

mardi 30 juillet 2013

une nouvelle contre-garde pour le Roy... ou quand la citadelle de Lille restaure ses premières lignes de défense

La Reine des citadelles, connue aussi sous sa dénomination officielle de Quartier Boufflers, continue de faire peau neuve. Si la Porte Royale a connue une grande restauration (bien que l'azur du  blason de France commence à s'estomper), les murs des bastions et des courtines sont restaurés petit à petit... C'est que le chantier est vaste. Les abords du pentagone de Vauban continuent d'être un lieu privilégié pour les promeneurs et autres joggers. La desconstruction du stade Grimonprez-Joris laisse plus de place (et l'on espère que l'on réédifiera la demi-lune détruite lors de sa construction afin de rendre toute sa splendeur au site)... Gros oeuvre en prespective pour la contre-garde du bastion du Roy tant dans sa structure que pour la diversité biologique. Il est possible désormais de se promener sur sa banquette et de découvrir le côté ville du site...

 




 La citadelle depuis la contre-garde.
 Du haut de la banquette, le clocher de la vénérable sainte-Catherine émerge des toits de la ville.

 Une nouveau point de vue sur la Porte Royale.

  
Une table d'orientation, suivant l'adage qui veut qu'un schéma vaille mieux qu'un long discours, donne la structure et les noms des éléments constitutifs de la fortification ainsi que son système de défense en eau pérenne du temps de Vauban... Seul bémol, elle ne livre aucune information sur le nom et la fonction des batiments compris dans son périmètre et qui, à eux seuls, livrent une grande part de l'histoire des lieux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire