Follow by Email

mardi 15 septembre 2015

Le retour de Jean Bart

Inaugurée le 7 septembre 1845 en présence de l'Amiral prince de Joinville, journée faste où fut chantée pour la première fois la fameuse cantate qui retentit à chaque rigodon marquant la fin de la bande des pêcheurs, la statue de Jean Bart constitue le point de ralliement des Dunkerquois. Elevée sur l'ancienne place royale qui prit le nom du corsaire dunkerquois, la statue de David d'Angers (à qui l'on doit aussi la statue de Gerbert d'Aurillac, le pape de l'an Mil) est passée au travers des guerres. Cernée par les bombes et les pavés projetés en l'air par les bombes de la Grande Guerre, épargnée par les tirs de la Seconde et par les occupants allemands, impossible de trouver un Dunkerquois qui ne sache pas les grandes lignes de ce qui lui valut son anoblissement par Louis XIV. Pour les détails, par contre, c'est un peu plus difficile mais il reste un symbole. Né sous la couronne d'Espagne, devenu Français au rachat de la ville en 1662, fils du peuple devenu chef d'Escadre à une époque où l'on achetait plus facilement son brevet qu'on ne le gagnait, roturier devenu noble, sujet récent de la couronne de France qui sauva le royaume de la famine après la bataille du Texel, tous les symboles sont interprétables dans son histoire et dans le rapport que les Dunkerquois entetiennent avec lui. Néanmoins, au terme de 170 ans soumis aux vicissitudes historiques et météorologiques, l'actuelle municipalité a décidé de lui offrir une cure de rajeunissement. Encagé quelques semaines dans de hauts échafaudages bachés, soustraits à la vue du public hormis quelques curieux qui n'ont pas hésité à entailler les baches, la rénovation a entretenu l'intérêt du public... qui vit sa curiosité satisfaite samedi 12 septembre 2015... Les commentaires entendus dans la rue comme sur les reseaux sociaux sont tranchés, les uns adorent, les autres detestent et beaucoup en plaisantent... Nous vous laissons seuls juges et pour cela, vous trouverez ci après quelques photos datant d'avant la rénovation et bien entendu, la statue telle que nous pouvons la voir depuis quelques jours...











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire