Follow by Email

jeudi 23 avril 2015

le Triomphant, digne fils des ACF de Dunkerque

 Pret à être livré (1934)

Le Triomphant (Da20), codé X83, affecté à la 8e Division de Contre-Torpilleurs en 1936, est un contre-torpilleur de la classe Le Fantasque. Il a été construit dans les Ateliers et Chantiers de France-Dunkerque et lancé en 1934, trois ans après sa commande. En 1936, il commence sa carrière active.

Fort d'un équipage de 10 officiers et 210 marins, il affiche une longueur de 132 mètres et un tirant d'eau de 5,3 mètres. Son armement est à l'origine de 5 pièces simples de 138 mm, 4 canons anti-aériens (AA) de 37 mm, 4 mitrailleuses de 13,2 AA /76 mm, 7 tubes lance-torpilles de 550 mm, 2 grenadeurs de sillage


Au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, il est affecté à la 2e escadre légère commandée par le vice-amiral François Darlan de la Force de Raid basée à Brest jusqu'en 1940 laquelle participe aux opérations de Norvège avant d'être repliée en Méditerranée pour la mettre hors de portée des Allemands. Néanmoins, le Triomphant rejoint les Forces Navales Françaises Libres dès mi-1940, chose rendue aisée par sa saisie par la Royal Navy en 1940 qui l'utilisèrent pour des opérations dans le Skagerrack.

Réarmé, il est envoyé dans le Pacifique Sud et sert de navire amiral aux FNFL dans cette zone. Se Trouvant aux Nouvelles-Hébrides, il est chargé en février 1942 d'évacuer les Occidentaux et les travailleurs sous contrat de la British Phosphate Commission (BPC) vivant à Ocean Island et Nauru, deux îles du Pacifique central riches en phosphate dont l'invasion par les Japonais s’annonce imminente. Le 23 février, il évacue de Nauru 61 Occidentaux, 391 Chinois et 49 membres de la garnison militaire et le 28 février, 823 Chinois et 232 autres employés de la BPC à Ocean Island.
 
En décembre 1943, suite à une avarie causée par un typhon, il est pris en remorquage avec 30° de gite par le SAVORGNAN DE BRAZZA.

En septembre 1945, il participe au débarquement des forces alliées à Saïgon. Son détachement dans le Pacifique ayant rendu son entretien plus délicat que pour ses sister-ships, il subit une refonte à Charleston (EUA), durant laquelle il est doté de 5 pièces simples de 138 mm, 2 affuts quadruples de 40 mm AA, 8 canons simples de 20 mm AA, 4 mortiers ASM et 4 tubes lance-torpilles de 550mm ainsi qu'un ASDIC, préfigurant le SONAR moderne.

Participant aux opérations en Indochine, le Triomphant prend la dénomination d'Escorteur d'Escadre en 1951 pour suivre les normes de l'Otan. Le navire est décommissionné le et envoyé à la ferraille à Bizerte, en Tunisie, en 1958.

Une rue, à la limite du Quartier du Grand Large, à Dunkerque, perpétue son souvenir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire