Follow by Email

jeudi 23 avril 2015

Défense Mobile à Dunkerque : les contre-torpilleurs Gabion, Sagaie et Javeline

Le Gabion a été construit Ateliers & Chantiers de Penhoët, à Rouen de 1905 à 1907. Mis en service en 1908 et est affecté à l'Escadre du Nord, en 1909, il rejoint l'escadre de la Méditerranée puis la 3e escadre à Brest en 1911. En 1912, il passe à la 2ème escadre légère puis en 1914 à la 2ème escadrille de la 2ème escadre légère à Cherbourg. De 1916-1918, il est dans la Manche, escadre de torpilleurs de l’Océan pour finalement être affecté en 1918 à la 2ème escadrille des chasseurs de Bretagne. Rayé en 1921, sa coque est vendue la même année pour démolition à Brest.


Le Sagaie est mis en Chantier aux Forges et Chantiers de la Méditerranée à Graville-Le Havre en 1901 et lancé en novembre 1902;  après ses essais, il est affecté d'août à décembre 1903 à l'Escadre du Nord puis de décembre 1903 à juin 1909 à la Défense Mobile de Lorient. Le 19 juin 1908: il s''échoue gravement devant l'île de Molène. Renfloué et remis en état dejuillet 1908 à mai 1909 à Lorient; il passe de juin 1909 à octobre 1911 à la 2e.Flottille des Torpilleurs de l'Océan;
En 1912, il reçoit de nouvelles chaudières à Lorient; puis est affecté de 1913à 1915 à la 2e.Escadre Légère (en Réserve Spéciale à Cherbourg jusqu'au 1er.août 1914.);
Du 1er au 5 décembre 1914, il escorte l'"ARCHIMEDE"de Cherbourg à Harwich puis rallie Calais;  A partir de septembre 1915:on l'affecte en Méditerranée, puis e 1917 à la Division des Patrouilles de Tunisie (9e.Escadrille de Contre-Torpilleurs)à Bizerte;  Rayé des listes de la flotte en 1920, sa coque vendue à Lorient en 1921.

Mis en Chantier aux Chantiers de la Loire à Nantes  en 1900, le contre-torpilleur Javeline est lancé en octobre 1902 puis fait ses essais à Lorient. De juillet 1903 à février 1904, il fait partie de l'Escadre du Nord . De mars 1904 à février 1907, il passe à l'Escadre d'Extrême-Orient  puis est placé de juin 1907à septembre 1908 en Réserve Spéciale pour Réparations à Rochefort. De septembre 1908 à 1910, il fait partie de la  3e Flottille des Torpilleurs de l'Océan. En 1911, il  Divisionnaire à l'Escadrille de Sous-Marins de la Pallice  et subit des réparations en 1912 et 1913 à Rochefort. D'avril 1913 à janvier 1914; il est placé en Réserve à Cherbourg (2e Escadre Légère), de janvier 1914 à février 1915, on le retrouve à la 2e Escadre Légère (3e Escadrille de Sous-Marins) à Cherbourg  puis de mars 1915 à 1918, à la 3e Escadrille de Torpilleurs de la Manche  Rayé en 1920, sa coque est vendue à Cherbourg la même année.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire