Follow by Email

mercredi 18 mars 2015

en passant par l'hôpital saint-Jean de Bruges


À l’Hôpital Saint-Jean, des soeurs et des frères soignaient les pèlerins, les voyageurs et les malades. La salle des malades médiévale et la chapelle qui en fait partie abritent notamment une collection imposante de pièces d’archives, d’oeuvres d’art, d’instruments médicaux et des peintures de premier ordre.Les malades sont accueillis dans l'ancienne salle commune à partir du 12e siècle et jusqu'au milieu du 19e siècle. À l'origine, tout ceux qui ont besoin de manger ou d'un lit y trouve asile. Les connaissances médicales des sœurs moniales sont toutefois minimes et elles se consacrent surtout aux ‘soins de l'âme’. Les saints guérisseurs représentés sur des peintures et des sculptures, des reliquaires et une chapelle à l'atmosphère profonde révèlent une vive dévotion. Au 19e siècle, l'hôpital déménage vers un bâtiment néogothique situé tout près, en briques d'un rouge intense, où les malades peuvent encore se rendre jusqu'en 1978. Le Sint-Janshospitaal est un des plus anciens conservés en Europe. On y découvre la vie quotidienne d'un hôpital de jadis, avec sa salle des malades telle qu'elle était à l'époque. Les meubles, les toiles et gravures, l'argenterie et les objets en étain témoignent en silence des soins prodigués pendant des siècles aux corps et aux âmes en ses murs. Une visite au grenier permet aussi d'admirer une charpente unique, parmi les plus anciennes et les plus monumentales d'Europe. L'ancienne pharmacie et son jardin botanique valent également le détour. 





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire