Follow by Email

mardi 17 mars 2015

du travail aux "ARNO"


Désolé, pour le Dunkerque que je suis, les ARNO restent en tête, je n'arrive pas à retenir le nom du nouveau propriétaire des chantiers, pas plus que je n'arrive à dire "quartier du Grand Large" au lieux d'" Ateliers et Chantiers de France".
Outre un ferry de P&O, l'on peut voir que le chantier ne manque pas d'activités cette semaine avec

- le MGS SAGAR, navire de surveillance et de recherche, ex-Princess de la CGG dont la présence était devenue habituelle contre nos docks. Inutile de revenir dessus, des pages précédentes se sont déjà largement étendues à son sujet...







- Le Marion Dufresne II, venu dejà sur le chantiers il y  a quelques mois, il est chez nous pour des transformations en profondeur afin de le rendre encore plus efficace dans ses missions dans les TAAF (Terres Australes et Arctiques Australes)

Propriété des Terres australes et antarctiques françaises et armé par la CMA/CGM, le Marion Dufresne II est un navire très polyvalent, doté d'une fonction scientifique notoire (navire océanographique, carottage sédimentaire, université flottante, laboratoires embarqués), il assure non seulement le transport vers les bases australes des personnels (jusqu’à 114 passagers) mais également d’une cargaison variée constituée en général :
- un cargo chargeant des conteneurs et des colis lourds d’une capacité de 5.600 m3 et possédant deux grues jumelables de 25 tonnes et deux autres grues de service ;
- un pétrolier transportant du carburant pour les stations 
- un porte-hélicoptères pouvant recevoir un hélicoptère de type Écureuil, Lama, Alouette ou Dauphin ;
- un navire de recherche équipé de 650 m² de laboratoires, qui possède plusieurs systèmes de treuillage et portiques pour la manipulation d’engins et matériels lourds, un sondeur multifaisceau Thomson-Sintra et enfin un carottier sédimentaire géant unique au monde .




- sur le dock flottant, la masse imposante du vraquier FOUR TURANDOT, battant pavillon des îles Cayman, se voit de loin alors qu'il côtoye le MA TUBARAO, immatriculé à Moronvia, aute vaquier en cure de jouvence...



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire