Follow by Email

mardi 17 février 2015

moment de sérénité à saint Folquin d'Esquelbecq

 La vaste hallekerke d'Esquelbecq est dédicacée à saint Folquin, le cousin de Charlemagne, évêque de Thérouanne et évangélisateur de la Morinie, qui s'y éteint en 855 et dont la vie est retracée par le cartulaire de Saint-Bertin. 

 Les lieux actuels ont été bâtis au Xe siècle et ont été sans cesse remaniés jusqu'au XVIIe siècle. Richement ornée, elle fut ravagée le dimanche des rameaux, le 11 avril 1976 par un terrible incendie qui ne préserva que les fonts baptismaux et la sacristie. Elle est rouverte au culte depuis Noël 1978 et offre une des plus belles réalisations de l'architecture religieuse flamande.













Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire