Follow by Email

mardi 6 janvier 2015

reliques guerrières à Arneke

A un jet de pierre de l'église d'Arnèke, regardant vers le Mont Cassel, un des derniers ouvrages construits par les Français en prolongement (tardif) de la Ligne Maginot se dresse encore et se laisse petit à petit envahir par la nature... Difficile d'imaginer les conditions de vie des soldats qui l'occupèrent...









A l'intérieur, l'emplacement d'une mitrailleuse lourde ne laisse plus que le soin d'imaginer le dispositif


 Ouvert vers le ciel, l'ouverture béante de l'ancienne tourelle ou coupole d'observation ne laisse plus la vue que sur les arbres qui cernent le bloc.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire