Follow by Email

vendredi 15 août 2014

pauvre, pauvre littérature... grande-synthoise

 Mercredi 13 août 2014, un arret rue Salvador Allende à Grande-Synthe, pour prendre un ami venant aider à un déménagement... Le temps qu'il descende de son logement, je furète toujours un peu et tombe en arrêt, c'est le cas de le dire, sur le magnifique exemple de mobilier urbain, portant un nom on ne plus connu en France, en Navarre et ailleurs... Mince, dans cette ville, ils aiment tellement ce grand auteur français qu'ils le multiplient à moins que le conseil municipal pense que les livres d'aventures qui ont animé notre jeunesse soient une oeuvre collective.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire