Follow by Email

vendredi 24 mai 2013

furtif printemps à Hondschoote

Rares pour moi les occasions de sortie tant la météo est peu clémente ! Ainsi que le dit un ami des miens : "entre deux averses, une ondée !" . Météo humide et températures délirantes au point, fin mai, de n'avoir pu enfin couper le chauffage... Bon d'accord, c'est le mois de mai, le dicton "en avril, ne te découvre pas d'un fil, en mai, gardes ton K-way" prend toute sa signification ! Quelques rares éclaircies qui, comme un amour de vacances, ne durent jamais longtemps... Arrivé sur le coup des 19 heures hier vendredi 24 mai à Hondschoote, notre ancienne capitale de la sayetterie, pour ouïr une conférence d'Eric Vanneufville, venu parler des trois cents de la frontière, remplaçant Hugo Rickboer alité, le ciel n'avait rien de très engageant et les essuie-glaces de ma voiture avaient parfaitement rempli leur mission tout au long du trajet qui m'y avait amené... Un saut rapide hors de l'hôtel de ville pour sacrifier à mon dernier vice (certes... fumer n'est pas bon pour la santé, mais au point votre humble plumitif flamand en est...) et j'avise un ciel magnifique porté par la la witte tor de Saint-Vaast, que je peux m'empêcher de partager... Profitez-en, l'instant est si rare qu'il en devient magique...
  



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire