Follow by Email

jeudi 18 avril 2013

démons et dragons...

 L'ancien péristyle gréco-romain qui servait de façade à l'église saint-Eloi de Dunkerque a été remplacé au XIXe siècle par une façade néo-gothique de l'architecte Van Möe. Il est vrai que la pierre se délitait sous l'effet de l'air marin et l'esthétique était plus que discutable... Le gothique revisité par le XIXe siècle reprend des canons décoratifs qui se soucient du détail... Les trois portes qui s'ouvrent sur les nefs de la hallekerke dunkerquoise s'encadrent de motifs floraux dans lesquels l'on trouve démons et dragons...

 Etonnant finalement de trouver à l'entrée d'un lieu de culte autant d'évocation des enfants des ténèbres, comme si passer par ces portes présentait un risque pour l'âme des croyants ou si le mécréant devait se hâter de passer sous les voûtes par peur de se faire happer. A croire que c'est l'Eglise qui a inventé le Diable !















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire