Follow by Email

dimanche 11 novembre 2012

94 ans déjà, un certain 11 novembre

 11 novembre 1918, à 11 onze heures, les tirs cessent... La guerre n'est pas finie, elle est suspendue    par les signatures apposées au bas des conventions d'armistices signées en clairière de Rethondes... La Paix, réelle ou supposée, viendra avec les Traités, eux même porteurs des germes des futurs conflits... 
Néanmoins, encore une fois cette année, on ne parlera que du sacrifice des combattants en oubliant les victimes civiles... en oubliant l'effort de guerre, les privations, les terreurs des civils et surtout le rôle des femmes et des enfants dans tous les secteurs de l'économie nécessaires pour tenir contre les Empires Centraux... On n'oubliera aussi les morts à rebours, comme la disparition des mutilés ou des gazés longtemps après la fin des combats ou les difficultés des "Gueules cassées" à reprendre une place parmi les leurs...
Cette guerre, tombeau des Nations et sépulcre d'une génération, commencée comme une guerre classique et terminée en guerre moderne, la première d'une longue série de part le monde, ne peut et ne doit tomber dans l'oubli... après tout, aucune commune de France ne fut épargnée, les Monuments aux morts en témoignent plus qu'il n'est nécessaire...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire