Follow by Email

samedi 15 septembre 2012

Fidèles locataires du Minck dunkerquois

 Un peu de soleil, un petit vent frais, direction la place du Minck de Dunkerque, bordant la cale des pêcheurs, dominée par la vieille tour bourguignonne du Leughenear... Au pied de ce dernier, les étals où les derniers laboureurs de la mer dunkerquois vendent le produit de leurs pêches.
Il n'en faut pas plus pour se poser quelques instants et regarder le manège des oiseaux de mer, habitués à se nourrir depuis belle lurette dans les déchets de la ville comme des morceaux de poissons rejetés des "cramt'ches"... Il faut voir au retour de marée ces nuées de volatiles se disputer les bas morceaux.
 Certes, désormais, il est loin le temps où l'on pouvait prédire à tout coup la météo à venir en observant leurs allers et venues... Installés à demeure en ville, ils font finalement partie du paysage... De toute façon, que serait une ville portuaire sans oiseaux de mer ?











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire