Follow by Email

jeudi 9 août 2012

quand une belle Allemande attend de s'éveiller

 Petit matin tranquille, le petit jour a fait son oeuvre, l'humidité nocturne sous les premiers rais s'est muée en une couverture de rosée, perlée sur la peau métallique de la belle Allemande, reposée, n'attendant que son maître pour ronronner et rugir sur ses ordres... Plutôt passionné de fuselages et de voilures fines, difficile pour moi de résister à l'envie de l'approcher pour en admirer les courbes délicates... et de les apprécier





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire