Follow by Email

dimanche 29 juillet 2012

adieux aux oiseaux de Cambrai

 2012, année fatidique pour les spotters, pilotes, rampants et autres amateurs de beaux fuselages, d'odeurs de kérosène brûlé, de bruit assourdissant... La Base Aérienne 103 "René Mouchotte" a fermé ses portes, vidé ses hangars et le tarmac reste terriblement silencieux. Certes avec la crise, les Mirage 2000 volaient moins qu'avant mais la région ressentait la présence de ces avions, seuls positionnés au nord de Paris (à l'exception de Creil) mais, selon les spécialistes, elle n'aurait pu passer au format Rafale... Décision prise par le gouvernement précèdent, les portes se sont closes cette année.

 Pourtant, outre les civils qu'elle employait, et les militaires qui faisaient vivre les alentours et la ville de Cambrai a vu la dissolution du Picardie et le départ des Tigres du Cambraisis. Fini, les jours où le vent portait le rugissement des points fixes jusqu'au coeur de Cambrai, terminées les traînées de condensation dans le ciel du Nord... Abandonnés les meetings qui noircissaient de monde la base entière... Oublions même les Tiger Meets qui draînaient vers nos cieux des appareils divers et variés de l'OTAN, amenant avec eux les "anciens ennemis" du bloc de l'Est...
 Voici donc un modeste florilège de souvenirs...












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire